Foire Internationale de l’Agriculture 2019 : focus sur l’éducation pour une agriculture durable et inclusive dans le Sud de Madagascar avec la sortie du livre pour enfants « Le soin de la terre » par Tozzi Green Book

Nouvelles 0

12/09/19

Comptant parmi les exposants de la troisième édition de la Foire Internationale de l’Agriculture ou FIA (du 12 au 15 septembre 2019, Forello Expo Tanjombato), la société Tozzi Green y dévoile ses activités agricoles à Madagascar, ses actions de revalorisation des vastes étendues de terres dans le sud du pays et les retombées socio-économiques de son implantation.

Tozzi Green accueille les visiteurs sur un espace de 36 m² et y présente, en exclusivité, son projet éditorial intitulé « Le soin de la terre », dont le thème rejoint l’agriculture ainsi que l’utilisation des énergies renouvelables. Destiné aux enfants de l’école primaire, le livre raconte les exploits réalisés pour rendre fertile à nouveau le sol rouge de l’Ihorombe sujet à l’érosion et aux feux de brousses. Il se veut éducatif et vise à leur apprendre comment prendre soin de la terre ainsi que l’importance des énergies renouvelables (solaire et éolienne) dans la modernisation de l’agriculture et l’amélioration de leur vie quotidienne.

Tozzi Green met le focus sur son savoir-faire technique, grâce auquel elle est devenue l’un des principaux producteurs de maïs à Madagascar, avec un rendement de plus de 20 000 tonnes/an. L’entreprise pratique une agriculture mécanisée sur plus de 6 000 ha de terrain, tout en appliquant des méthodes agronomiques spécifiques pour réhabiliter et préserver un sol dégradé.

Le livre retrace les techniques appliquées ainsi que les étapes suivies, au cours de cinq années, qui ont pu rétablir la fertilité du sol de l’Ihorombe et augmenter le rendement notamment pour la culture du maïs.

Avec la sortie de ce livre, Tozzi Green souligne l’importance d’éduquer la population locale à comprendre les enjeux environnementaux et économiques d’une exploitation respectueuse de ses terres. L’objectif est de pérenniser une série de méthodologies préconisées afin d’assurer l’autonomie alimentaire des populations, la préservation des terres contre les brûlis, la récupération des déchets pour être utilisés à l’utilisation des bétails et éventuellement à la production d’énergie, ainsi qu’un potentiel d’extension à d’autres cultures (alimentaires/industrielles) afin d’améliorer les conditions de vie des populations.