RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

Nous voulons adopter cet objectif : fournir de l’électricité et de la lumière à ceux qui, aujourd’hui, n’y ont pas accès (Andrea Tozzi)

Rendre l’énergie électrique disponible dans les pays du tiers monde et dans ceux en voie de développement signifie créer des bases concrètes pour lutter contre la pauvreté. La mortalité infantile élevée causée par l’absence d’eau potable et la diffusion insuffisante des vaccins sont parmi les problèmes les plus urgents à résoudre.

Avec l’électricité, il est possible de pomper de l’eau propre des nappes profondes et de conserver les vaccins dans des réfrigérateurs aux températures requises. La disponibilité d’énergie électrique est encore un mirage pour certaines populations.

Les pays les plus riches, qui protègent le plus l’environnement et qui produisent plus de culture, et où l’espérance de vie est la plus élevée, sont également ceux qui consomment le plus d’électricité. Tous les pays de l’OCDE (organisation pour la coopération et de développement économique) se placent au premier rang pour la consommation d’électricité, tandis que les pays les plus pauvres, tous les pays de l’Afrique, ont des consommations d’énergie électrique par tête très bas. Pour améliorer les conditions de vie du continent africain, où les difficultés sont les plus grandes, il faudra procéder rapidement à l’électrification.

“Nous voulons adopter cet objectif : fournir de l’électricité et de la lumière à ceux qui, aujourd’hui, n’y ont pas accès. Nous pouvons le faire avec notre expérience dans le secteur énergétique et nos connaissances des technologies de stockage d’énergie.”

Tozzi Green produit de l’énergie électrique de sources renouvelables et investit dans la recherche et développement. Ces sources, comme le soleil et le vent, ne sont pas disponibles de façon continue et constante.

L’objectif de la recherche de Tozzi Green est de surmonter la discontinuité des sources renouvelables.

C’est la raison pour laquelle nous travaillons sur la définition de systèmes d’accumulation, de sorte à ce que l’énergie devienne exploitable à la demande de l’utilisateur.

Nous imaginons pour l’énergie une évolution très similaire à celle de l’informatique, qui a commencé dans les années 70 par de très grands, mais peu nombreux, ordinateurs centralisés pour arriver aux millions d’ordinateurs personnels d’aujourd’hui, connectés grâce à Internet.

Un parcours analogue à celui que plusieurs théoriciens imaginent pour l’Europe, où nous aurons, dans 10 ans, au moins 10 millions d’édifices capables de produire de l’énergie verte, tandis que dans vingt ans, il y en aura des centaines de millions, interconnectés entre eux grâce à un réseau intelligent.

Si, à ce jour, ce scénario est possible pour les pays industrialisés, nous ne pouvons pas affirmer la même chose pour certains pays dont les habitants ont un style de vie fortement limité par l’absence d’électricité.

Nous portons notre attention vers ces populations. Et c’est ici qu’il fait agir rapidement, c’est ici que nous pouvons mettre à disposition notre expérience dans la génération distribuée et dans les systèmes de stockage d’énergie.

Dès sa constitution, Tozzi Green a investi dans différents projets de recherche visant à la génération distribuée d’énergie renouvelable.